Kultur & Kunst - Indien

    This traduction is not available in your language yet. The information will be load in french. We apologize.

    "La voie de la non-violence exige beaucoup plus de courage que de violence" - Mahatma GANDHI

    Tableau d'introduction

    Capitale New Delhi
    Président Abdul Kalam
    Premier ministre Manmohan Singh
    Langues officielles hindi, anglais, et 17 langues officiellement reconnues
    Superficie 7eme
    Total 3 287 590 km²
    Eau 9.5 %
    Population 2eme
    Total (2004) 1 065 070 607
    Densité 313/km²
    Indépendance (du Royaume-Uni)
    Déclaré 15 août 1947
    Reconnu
    Monnaie Roupie indienne
    Fuseau horaire UTC +5.30
    Hymne national Jana-Gana-Mana
    Domaine Internet .in
    Indicatif téléphonique 91
    Emblème embleme
    Localisation localisation

    Histoire de l'Inde

    Les abris sous roche peints de l'âge de pierre de Bhimbetka dans le Madhya Pradesh constituent les traces les plus anciennes connues de l'implantation humaine en Inde. Les premières installations permanentes connus apparaissent il y a 9000 ans. Puis, une civilisation, l'une des plus anciennes connues à ce jour, se développe dans la vallée de l'Indus et atteint son apogée entre -2600 et -1900. Vers -1500, des tribus aryennes venues d'Asie centrale auraient émigré en Inde mais cette hypothèse est refusée par certains qui voient plutôt une continuité de la culture védique. Des études génétiques récentes n'ont pas permis de trancher sur ces deux positions, certaines confirmant, d'autres réfutant la théorie de l'invasion aryenne.

    Au VIe siècle av. J.-C., un vent de réforme religieuse se lève, le bouddhisme et le jainisme fleurissent, s'ajoutant à la richesse de la culture indienne. L'hindouisme classique se développe à partir de la culture védique. Le premier millénaire voit beaucoup de royaumes indépendants se développer puissamment, certains acquérant une stature impériale. La dynastie hindoue des Gupta domine la période que les historiens considèrent comme un « âge d'or » de l'Inde et les Maurya, et en particulier l'empereur bouddhiste Ashoka, contribue grandement au paysage culturel indien. Les arts, les mathématiques, la technologie, l'astrologie, la religion et la philosophie s'épanouissent grâce au mécénat royal. Durant le deuxième millénaire, la plupart des régions de l'Inde sont assujetties à un pouvoir musulman, le sultanat de Delhi puis l'Empire moghol, bien que quelques royaumes hindous, comme le royaume de Vijayanâgara, subsistent et prospèrent.

    Après l'arrivée des commerçants européens, les Portugais, les Français et les Anglais tirent profit de la dilution et de l'éclatement du pouvoir au travers du sous-continent et le colonisent. En 1857, la révolte des Cipayes, des soldats indiens au service des puissances européennes, se transforme en un soulèvement populaire contre la puissance de la Compagnie anglaise des Indes orientales que nombre d'indiens considèrent comme leur première guerre infructueuse d'indépendance.

    Après la révolte, les mouvements indiens pour l'indépendance commencent à exiger une indépendance complète. Le 15 août 1947, l'Inde accède finalement à cette indépendance tout en subissant la Partition.
    Après l'indépendance, l'Inde participe à quatre guerres contre le Pakistan entraînées par le problème du Cachemire.
    De 1975 à 1977, le premier ministre Indira Gandhi déclare l'état d'urgence, limitant les droits civiques et entraînant la mise en détention de nombreuses personnes sans procès. La destruction de la Babri Masjid d'Ayodhya en 1992 entraîne plusieurs conflits inter-communautaires en Inde occidentale. En 1999, l'Inde mobilise ses troupes dans le Kargil au Cachemire pour repousser des infiltrations de terroristes islamistes venus du Pakistan.

    Informations supplémentaires

    • États de l'Inde : L'Inde est une fédération d'États qui ont chacun un parlement et un gouvernement. Il y a 28 États principaux, 7 territoires, et le territoire de la capitale Delhi.
    • Géographie : Entourée par le Pakistan, l'Afghanistan, la Chine, le Népal, le Bhoutan, le Bangladesh, la Birmanie, l'Inde possède 15 000 km de frontières. De grands fleuves et rivières, tels le Gange, le Brahmapoutre, la Yamunâ, la Godâvarî, la Narmadâ, la Kaveri traversent le pays.
    • Démographie : L'Inde est le pays le plus peuplé au monde après la Chine. L'Inde compte plus d'un milliard d'habitants. Des projections indiquent que sa population dépassera celle de la Chine en 2050.
    • Langues : L'Inde a 18 langues dans sa constitution (autrefois 15). Il existe aussi beaucoup d'autres langues régionales et une multitude de dialectes. Les langues indiennes n'utilisent pas l'alphabet latin, mais différents alphabets, plus ou moins dérivés du Devanagari, l'alphabet utilisé pour le sanskrit et le hindi.
    • Religions : Les principales religions pratiquées en Inde sont l'hindouisme et l'islam. Alors que le bouddhisme est originaire du nord de l'Inde, il n'y est plus vraiment pratiqué à l'heure actuelle, si ce n'est par les Tibétains déplacés lors de la conquête du Tibet par la Chine et quelques intouchables qui se sont convertis en suivant Bhimrao Ramji Ambedkar.

    Fêtes et jours fériés

    Date Nom français Nom local Remarques
    26 Janvier Jour de la République Republic Day  
    15 Août Jour de l'Indépendance Independence Day  
    2 Octobre Anniversaire de Mahatma Gandhi Gandhi Jayanti Naissance de Mahatma Gandhi, la "Grande âme"

    Drapeau de l'Inde

    drapeau inde

    Le drapeau de l'Inde s'appelle Triranga ou tricolore.
    Il se compose de trois raies horizontales de largeur égale : safran au-dessus, blanc au milieu et vert pour celle du bas.
    Au centre de la bande blanche se trouve un chakra bleu (roue) comportant 24 rayons. Le rapport de la largeur à la longueur du drapeau est de deux tiers. La couleur safran est censée symboliser le courage - mais c'est aussi la couleur traditionnelle de l'hindouisme, celle que choisissent les sadhus pour leur costume, la couleur blanche est celle de la paix, de la pureté, et la couleur verte, celle de la prospérité, la couleur des héros dans le kathakali.

    Le chakra - une roue en rotation - devait représenter à l'origine le rouet de Gandhi, c'est-à-dire l'outil emblématique de l'auto suffisance. Il fut plus tard remplacé par le Chakra d'Ashoka, un symbole bouddhiste, sous l'influence de Bhimrao Ramji Ambedkar, le rédacteur hors-caste de la constitution indienne qui finit par se convertir au bouddhisme, ne croyant plus à la capacité de l'hindouisme à se réformer et à offrir une place digne à ses compagnons d'infortune.
    Cette "roue de la loi" faisait partie des emblèmes de l'empereur de maurya Ashoka qui régna sur l'Inde du nord au IIIe siècle av. J.-C. Le drapeau a été officiellement adopté par l'assemblée constituante de l'Inde le 22 juillet 1947.

Seitenende